Cloches et Beffroi

Cloche

ANDREE - HELOISE - ADRIENNE - FERNANDE

Parrain Mr Louis HADENGUE

Marraine Mme Veuve Albert GAUCHIN

Pèse 750 Kg avec un diamètre de 1.05 M

et sonne le FA dièse

 

Cloche

MARIE - MARGUERITE - MICHELLE - GABRIELLE

Parrain Mr Maurice Duclaux

Marraine Mme Léon DUMONT

Pèse 1 050 Kg avec un diamètre de 1.18 M

et sonne le MI

Cloche

ANDREE - ALIX - THERESE - HELOISE

Parrain Mr André Desmidt

Marraine Mme Emile Hadengue

Pèse 540 Kg avec un diamètre de 0.94 M

et sonne le SOL dièse

Les cloches affectées au culte ne peuvent sonner ni même être placées dans le clocher sans avoir été bénites. Chaque cloche porte un nom qui lui est attribué lors du baptême des cloches. Depuis Vatican II, on ne parle plus de baptême, mais de bénédiction.

Pour l'occasion elles sont revêtues d’une aube blanche parée de dentelle. Elles sont lavées à l’eau bénite, ointes et parfumées par l’officiant. Elles sont entourées de leur parrain et de leur marraine dont elles portent les noms qui sont inscrits sur leur robe.

ph927.jpg

ph928.jpg

 

 

Les cloches ont été baptisées le 10 septembre 1933 par son Excellence Monseigneur Charles-Albert LECOMTE (1867-1934), Evêque d'Amiens, Mr le Chanoine Edouard TONDELIER étant Doyen de Nesle et Mr l'Abbé Paul PINQUET, Curé desservant la Paroisse de Falvy.

Charles

Tondelier

Les cloches ont été fondues par la Maison Wauthy basée à Sin-le-Noble. En 1925, la production annuelle atteint 280 tonnes de cloches. La maison Wauthy produira un grand nombre de cloches d'églises pour repeupler les clochers des zones dévastées par la guerre. Dès 1933 s'annonce le déclin de la fonderie. Elle cessera son activité définitivement à la veille de la seconde guerre mondiale.

 

Ecusson

La marque du fondeur Wauthy

Le métal traditionnel pour ces cloches est un alliage : l'airain (un alliage de bronze), comprenant 22 % d'étain BANKA 1ère qualité et 78 % de cuivre rouge 1ère qualité. Source 'Archives départementales de la Somme'

L'installation des cloches se fait par l'intermédiaire d'une charpente en bois appelée beffroi, destinée à limiter les efforts exercés par le mouvement des cloches sur la construction en maçonnerie.

Le Beffroi est en chêne, il a été réalisé par la Maison Bertet entreprise de charpente à Noyon pour un montant de 6 345 francs (4 087 €).

 

Plan

Plan

Commentaires (1)

WALTER ANDREE
  • 1. WALTER ANDREE | 14/02/2016
BJR
Nous recherchons "l'histoire" de cloches installées à l'Eglise SAINT JEAN à Lascours en provence près Roquevaire, dans les années 1875 .... 1880 ..? :
1. CLOCHE MARIE MONIQUE de Poligny dans le Jura (39800)
2. CLOCHE MARCELLE HONORINE MARIE FRANCOISE de Douai. Réalisée par la fonderie Wauthy de Sin le Noble.

Nous recherchons en quelle année, quels hommes, en quelles circonstances trois cloches ont été "offertes ?" à Lascours.
Pour tous renseignements, merci de me contacter svp : andree.walter@laposte.net Cordialement, MERCI.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau