Le Canard Colvert

Canard Colvert (Anas platyrhinchos)

 

     Il traverse tranquillement la départementale D103 pour rejoindre l’étang du haut, et je le regarde admiratif, le canard colvert, avec sa poitrine brune, sa tête et son cou verts, son bec jaune, ses pattes orange, et son large miroir bleu sur l’aile, le mâle est universellement connu. Queue blanche, sous et sus-caudales noires. Discrète, la femelle est brune finement rayée, mais conserve le miroir alaire bleu et les pattes orangées du mâle.

     Les étangs et les marais de Falvy offrant de belles roselières et une riche végétation ont sa préférence. Il niche sur le sol, parmi la végétation épaisse et haute  où la canne disparaît totalement.

 

Canard colvert description 1

     C’est un oiseau sociable et grégaire  qui se plaît en compagnie de ses semblables et ne s’isole que pour nicher. Le mâle délaisse très vite sa compagne, qui bâtit son nid seule, couve seule et se charge de protéger et d’élever seule sa nombreuse famille. Le reste du temps, le canard colvert forme de grands groupes à la surface des étangs, et il se rassemble en bandes immenses en hiver. Les couples se forment en automne et dès le mois de février, les nicheurs sont cantonnés  le mâle ayant la charge de défendre le territoire. Début juin  les mâles se regroupent avec des femelles non nicheuses, et la mue commence. Ils disparaissent totalement de la fin juin à la fin août, car ils se cachent au plus profond de la végétation  la mue des ailes les empêchant de voler pendant cette période. Fin août ou début septembre, les familles se retrouvent et reprennent ensemble leurs activités.

 

Canard colvert 6

     Peu difficile  le canard colvert se nourrit aussi bien dans l’eau que sur le sol. Il mange un bon nombre de gastéropodes  de mollusques divers, de larves d’insectes, de vers, de têtards et même de petits poissons.

Canard colvert 5

     Le canard colvert a cependant de nombreux ennemis. Brochets, corneilles, busard des roseaux  renards, etc. mettent à mal les œufs et les canetons. Mais l’ennemi le plus redoutable est l’homme qui le chasse énormément.

 

Ajouter un commentaire