Le Grèbe Huppé

Grèbe huppé (Podiceps cristatus)

     Le grèbe huppé est présent sur les étangs de Falvy. Il a besoin d’une grande étendue d’eau pour pêcher et fréquente en période nuptiale toutes les eaux douces bordées de végétation, où il cache plus ou moins son nid flottant.

 

Grebe huppe dessin

     Le grèbe huppé est un oiseau aquatique de la taille d’un canard colvert, il s’en distingue par sa silhouette. Posé sur l’eau, il a le corps en forme de dôme, la queue peu distincte et retombante dans l’eau ; il porte son long cou très droit et sa tête triangulaire est terminée par un long bec droit et pointu. En plumage de noces, sa tête est caractéristique. L’oiseau porte une double huppe noire à l’arrière du crâne, et ses joues sont entourées d’une collerette rousse, bordée de noir. Quand le grèbe huppé est excité, il redresse sa huppe double et étale sa collerette. Le devant du cou, la poitrine et le ventre sont blancs en toute saison. En été, les flancs sont bruns roux. En hiver, l’oiseau perd sa huppe et sa collerette ; il est blanc et noir sur la tête, le reste du corps étant blanc en dessous et brun-gris en dessus.

 

Grebe

     Le grèbe huppé est grégaire, il se rassemble en belles bandes en hiver. Il passe sa vie sur l’eau et plonge très souvent. Sa parade nuptiale est spectaculaire : se dressant sur l’eau, les oiseaux se font face en secouant la tête, bec à bec, et s’offrent des morceaux de plantes aquatiques pour s’inciter mutuellement à nicher.

 

Grebe nid

     Le grèbe huppé consomme beaucoup de poissons. La taille des poissons capturés est d’une dizaine de centimètres, et atteint rarement 20 centimètres. La perche est sa proie favorite, suivie par les rotengles, gardons, ablettes, goujons… Il se nourrit aussi d’insectes aquatiques, de têtards, de grenouilles, de larves diverses et de crustacés. Il lui arrive de consommer des graines et des plantes aquatiques.

 

Grebe 3

Ajouter un commentaire